pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
18 Dec, 2017
mardi, 11 juin 2013 14:30

Plus de 300 enfants déplacés-es ont commémoré à Christ-Roi la Journée Nationale de l’Enfant Spécial

Les enfants au jardin du GARR à l'occasion de la Journée Nationale de l'Enfant, le 9 juin 2013. Les enfants au jardin du GARR à l'occasion de la Journée Nationale de l'Enfant, le 9 juin 2013. Photo :Josué Michel

« An n pote kole ak Timoun yo pou yon bon anviwonman, Solidarisons-nous avec les enfants pour un bon environnement», c’est autour de ce thème que plus de 300 enfants déplacés-es provenant de 6 camps d’hébergement de la zone de Christ-Roi, ont célébré au jardin du GARR, la Journée Nationale de l’Enfant, le 10 juin 2013. Exposition d’oeuvres artisanales réalisées par les enfants en été 2012, Réflexion sur la protection de l’environnement et les catastrophes naturelles, chorégraphies etc…, telles ont été, entre autres, les différentes activités ayant marqué cette journée.

 

Célébrée chaque deuxième dimanche en Haïti et le 20 juin dans d’autres pays, la  commémoration de la journée nationale de l’enfant, cette année, donnait  à ces enfants déplacés résidant dans les camps Kid, Mayard, Christopher, Boulard, Caroline et  Acacia l’opportunité d’apprendre et de se divertir dans un esprit convivial.

Il était 10 heures du matin, quand des moniteurs-trices et animateurs du club des enfants avaient déjà tout mis en branle pour accueillir ces mineurs-es. Le Jardin du GARR était orné de ballons donnant un air joyeux à la situation.  Une exposition d’œuvres artisanales, notamment de peintures sur bambous, sur bouteilles et des couronnes en déchets plastiques recyclées et réalisées par ces enfants étaient observées. Un Dj commençait déjà à tourner de belles sélections musicales teintées de diverses tendances comme au carnaval des étudiants-es à Port-au-Prince.

Les enfants se sont donnés à cœur joie et se sont follement amusés en cette journée qui leur est consacrée.  

 Dans son entretien avec eux, l’animateur du GARR au club des enfants, César Pierre Wisthlet, a encouragé ces derniers-ères à maintenir propre leur environnement. Ce qui permettra,  leur a-t-il dit, de limiter les dégâts lors des périodes cycloniques. Il a pris en exemple les tempêtes annoncées par le Centre National de Météorologie pour les six prochains mois de l’année où 9 d’entre elles pourraient se transformer en ouragan.

M. César qui inculquait aux enfants les notions de cyclone, tempête, ouragan et tornade, laissait croire qu’une bonne gestion de l’environnement peut aider à diminuer certains risques pendant la saison cyclonique.  

« Vous devez toujours vous rappeler de ne pas jeter dans les rues les déchets des produits consommés. Car vous ne faites que vous protéger vous-même en protégeant l’environnement.», a-t-il déclaré.

Les enfants se sont dits satisfaits de la journée au cours de laquelle ils/elles ont beaucoup appris et se sont bien divertis.

« C’est un moment pour nous régaler tandis que nous apprenons aussi. Nous disons merci aux organisateurs de cette activité d’avoir pensé à nous qui résidons encore dans les sites d’hébergement après le tremblement de terre», a déclaré Emmanuela Laimé, 16 ans, du camp Kid à Christ-Roi.

Pour sa part,  Kasside Jean, 17 ans, du Camp Mayard, regrette le fait que beaucoup d’enfants vivant dans les camps de déplacés-es et n’ont pas, selon lui, accès au pain de l’instruction. 

Ce jeune déplacé qui souhaite être relocalisé dans la dignité, demande aux autorités haïtiennes d’intégrer ces enfants déplacés qui ne peuvent pas aller à l’école dans leur programme d’éducation gratuite.

« Nous vivons depuis trois ans sous des tentes et il n y a que le GARR à avoir continué à travailler de cette manière avec nous. Nous aimerions être relogés dans de bonnes conditions et nous voudrions aussi que tous les enfants déplacés aillent à l’école.», s’est-il exprimé.

Cette journée des enfants commémorée à travers tout le pays a été l’occasion pour déceler un peu partout à l’échelle nationale, les divers talents cachés de nombreux  enfants. Ces activités ont été réalisées avec le soutien financier de l’organisation des églises hollandaises ICCO, dans le cadre du projet intitulé « Protection et Réhabilitation des déplacés de Port-au-Prince ». 

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mardi, 11 juin 2013 18:59

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli