pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
23 Sep, 2017

Louisade Louis, un ressortissant haïtien de 76 ans a été rapatrié au point frontalier de Jimani/Malpasse le 28 août 2017. Accueilli au bureau du GARR à Christ-Roi, dans la matinée du 14 septembre 2017, le migrant  haïtien y est arrivé visiblement lassé. Il a déclaré avoir été reconduit en Haïti en dépit de la détention d’une carte de résidence. Ce document lui a été émis par les autorités migratoires dominicaines le 12 août 2015 dans le cadre du Plan National de Régularisation des Etrangers(PNRE).

Les autorités dominicaines de la migration n’entendent pas lâcher prise face aux opérations quotidiennes de rapatriement de migrants haïtiens. Au cours du mois de juillet 2017, 8174 migrants haïtiens ont traversé la frontière haïtiano-dominicaine. Parmi lesquels 4636 rapatriés et 3538 retournés spontanés ont été enregistrés. 204 mineurs non accompagnés figurent au nombre de ces personnes rapatriées.

Zacharie, un ressortissant haïtien âgé de 23 ans, a reçu une balle au pied gauche provenant d’une arme d’un militaire dominicain qui a procédé brutalement à son arrestation alors qu’il se trouvait chez lui à Santo Domingo, le 24 juillet 2017.

Le Groupe  d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) proteste énergiquement contre la triple contravention abusive dont a été l’objet  l’un de ses employés à l’Aéroport International  Toussaint Louverture, le 30 mai 2017 entre 12 heures et 12 heures 30 PM.

Publié dans Actualité

236 ressortissants haïtiens dont 218 hommes, 4 fillettes, 6 garçonnets et 8 femmes ont été rapatriés du 8 au 10 mai 2017 au point frontalier de Carisal/Elias Piña. Ces migrantes et migrantes se sont plaints d’avoir été victimes de violation de droits humains avant d’être reconduits en Haïti. Agressions physiques,  injures, confiscation d’argent et d’autres objets  importants, lancement de gaz lacrymogène dans l’enceinte du centre de détention, tels ont été les divers cas d’abus dont ils disent avoir été  l’objet.

Les opérations de rapatriement d’Haïtiens s’intensifient ces derniers jours à Belladère. 1854 ressortissantes et ressortissants haïtiens ont été rapatriés au point frontalier de Carisal/Elias Piña du 1er au 27 avril 2017. 736 d’entre eux ont été accueillis au bureau du GARR de Belladère.

Massilot Belton, 37 ans, père de 5 enfants, a été lâchement abattu par balles au bord de la rivière Massacre séparant le point frontalier officiel de Ouanaminthe-Dajabón.  Ce crime est survenu, le 14 février 2017, aux environs de 1h PM,  a informé Mireille Pierre, représentante du GARR basée dans cette commune frontalière.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) se dit indigné face à la décision de la Chambre civile, du Commerce et du travail de Monte Plata d’annuler, le 9 septembre 2016, l’acte de naissance délivrée en 1984 à Juliana Deguis Pierre, une ressortissante dominicaine d’origine haïtienne. Mme Deguis Pierre avait reçu ce document originel du bureau d’état civil de la Première Circonscription de Yamasá, République Dominicaine.

 

Des agents de la migration accompagnés de soldats dominicains ont forcé environ 20 usagers  haïtiens de la frontière de Carisal/Elias Piña à monter dans un bus en direction de la République voisine. Ce bus venait tout juste de reconduire 42 migrant-e-s haïtiens dont 37 hommes, 3 femmes et 2 enfants, le lundi 16 janvier 2016, a observé le GARR.

Humiliation, harcèlement, bastonnades et emprisonnement, tels ont été les traitements infligés aux migrant-e-s haïtiens lors des opérations de rapatriements pour l’année 2016.  30030 migrant-e-s haïtiens rapatrié-e-s et 35536 retourné-e-s spontané-e-s ont été enregistrés de janvier à décembre 2016 dans 50 points frontaliers officiels et non officiels haïtiano-dominicains.  Au  nombre de ces ressortissant-e-s figurent 1249 mineurs non accompagnés.

Page 1 sur 4

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli