pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
18 Nov, 2017

Le 23 septembre 2017 marque le quatrième anniversaire de l’Arrêt 168-13, prononcé par le Tribunal constitutionnel de la République Dominicaine. Cette commémoration est venue à un moment où l’ouragan Maria, de catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson affecte plusieurs communes dominicaines. Plusieurs familles dominicaines sont placées dans des abris et d’autres sont restées cloitrées dans leurs maisons en raison de fortes averses qui s’abattent sur leurs villes. La Plateforme d’organisations dominicaines Dominican@s Por Derecho a annoncé, le 21 septembre 2017 le report des activités commémoratives dans le but de faire  face à l’ouragan. Plusieurs pays de la Caraïbe, notamment La Dominique et Porto Rico, sont terriblement touchés avec des pertes en vie humaine et des dégâts matériels considérables. Le GARR reste solidaire au peuple dominicain et aux migrants et migrantes haïtiens dans cette circonstance.

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) exprime ses vives inquiétudes par rapport aux multiples reports des rencontres prévues dans le cadre du dialogue bilatéral entre Haïti et la République Dominicaine. Il est de plus en plus sceptique et se demande si ces négociations aboutiront à des résultats favorables aux migrants-es haïtiens et à leurs descendants vivant en territoire dominicain.

En marge de la rencontre binationale prévue à Jimani, ce lundi 3 février 2014, entre Haïti et la République Dominicaine, des organisations des sociétés civiles haïtienne et dominicaine anticipent dans une note commune sur les points essentiels devant figurer sur l’agenda de la commission ministérielle binationale.

Ci-joint l’intégralité de la note :

 

mercredi, 25 décembre 2013 00:23

Déclaration du Comité Mémoire 1937

Port-au-Prince, le 23 décembre 2013

Le Comité Mémoire1937, lancé en 2007 à l’occasion du 70ème anniversaire du massacre de 1937, tient à exprimer ses plus vives préoccupations face à la situation créée par l’arrêt TC168-13 de la Cour Constitutionnelle dominicaine en date du 23 septembre 2013.

Dans une lettre adressée au chef d’Etat dominicain, Danilo Medina, la présidente de la CARICOM et Premier ministre de Trinidad et Tobago, Kamla Parsad Bissessar, réagit à la création de la commission bilatérale annoncée par les gouvernements haïtien et dominicain autour de diverses questions. Au-delà de cette démarche, la question de la dénationalisation des personnes d’ascendance haïtienne doit être traitée immédiatement, car cette situation est inacceptable selon la présidente de l’organisme caribéen.

Au moment où des négociations sont annoncées entre les autorités haïtiennes et dominicaines suite à la levée de bouclier pour condamner la décision de la Cour constitutionnelle dominicaine de dénationaliser des centaines de milliers de Dominicains/Dominicaines d’origine haïtienne, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) exprime ses plus vives préoccupations et appelle les autorités haïtiennes à  la prudence.

GARR, 6 décembre 2013

 Des milliers de Dominicains et Dominicaines se sont réunis, le jeudi 5 décembre 2013 à l’Université Autonome de Santo Domingo (La UASD) dans le cadre d’un événement dénommé «  Accolade de solidarité » pour se sympathiser  avec les Dominicains/ Dominicaines d’ascendance haïtienne, dénationalisés par l’Etat de leur pays à travers une décision prise par la Cour Constitutionnelle, le 23 septembre 2013.

La Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme (CIDH) a annoncé ce vendredi qu’elle envisage de visiter en urgence la République Dominicaine avant l’entrée en vigueur à la mi-décembre d’une décision de justice qui pourrait rendre apatrides des dizaines de milliers de personnes.

L’arrêt 168-13 du Tribunal Constitutionnel dominicain est une violation de la Charte des Droits Humains selon la Human Rights Watch (HRW)

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli